Ovide : Discours de Pythagore

Ce texte permet d’étudier la philosophie antique, dans ses liens avec la science et la religion, à travers la figure du Sage, Pythagore. Il est à la fois un poème mythologique et un discours philosophique.

À la fin des Métamorphoses, son long poème mythologique, Ovide fait parler le Sage. Celui-ci, mêlant observations scientifiques, religion et mythologie, expose une théorie générale des métamorphoses, évoquant Lavoisier: rien ne dure, tout change, tout se transforme. Il évoque surtout sa conception de l’âme, la métempsychose, ou migration des âmes. Dès lors, puisque le corps n’est qu’une demeure passagère, puisque la mort est autant un début qu’une fin, pourquoi craindre celle-ci, pourquoi craindre les Enfers et leurs mensonges, matériau des poètes?

Ovide, Métamorphoses, livre XV, vers 146-159 et 252-269.

Le texte

Le vocabulaire

La grammaire

La traduction

Le commentaire